Creating filtered version of banner image.

DISCO

Les Lueurs

Released 2016
11 titres - 5 en écoute
Released 2016
11 titres - 5 en écoute
  • 03:25 Lyrics
    Les Lueurs

    Les lueurs
    Paroles et musique: Maunoir

    Et fais-moi
    Et cent fois
    Et fais naître
    Mon heure

    Et fais-moi
    Et cent fois
    Et fais naître
    Les lueurs

    Je les sais
    Dans les songes
    Je les sens
    Dans mon monde

    Le sacré
    La faconde
    Les silences
    Et les sons

    Les baisers
    Liminaires
    Aux ébats
    Aux allonges

    Aux façons
    Qu’ont les ombres
    De passer
    Au travers

    Ephémère
    Centenaire
    Sous la rouille
    Et l’éclat

    Fais-moi maître
    Et esclave
    De ton nom
    A la fois

    Echappé
    Imminent
    Noir de terre
    Mont Dolent
    Fais-moi zèbre
    Que je règne
    Entre le noir
    Et le blanc

    Et fais-moi
    Et cent fois
    Et fais naître
    Mon heure
    Et fais-moi
    Et cent fois
    Et fais naître
    Les lueurs


    Rien n’aura lieu
    En ce lieu
    Excepté peut-être
    Notre destination

    J’attends le temps d’une aube
    Un là-bas
    Je cherche encore la mission
    La sortie

    Le néant
    Les tempêtes
    Le grand oeuvre
    Les émois

    Tous ces gouffres
    Dont on crève
    Et ces hymnes
    A la joie

    J’en veux tant
    J’en peux plus
    En devant
    Au-dessus

    Fais-moi être
    De lumière
    Que je puisse
    Donner vie

    Et fais-moi
    Et cent fois
    Et fais naître
    Mon heure

    Et cent fois
    Refais naître
    Les lueurs

    Rien n’aura lieu
    En ce lieu
    Excepté peut-être
    Notre destination

    Rien n’aura lieu
    Que ce lieu
    Excepté peut-être
    Et sa destination

    Rien n’aura lieu
    En ce lieu
    Excepté peut-être
    Notre destination

    Rien n’aura lieu
    Que ce lieu
    Et sa destination        

    © MAUNOIR 2016

  • 03:47 Lyrics
    Nola

    Nola
    Paroles et musique: Maunoir

    Je t’attendrai
    Longtemps
    Jusqu’après les marées
    Jusqu’au sacre du printemps

    Je t’attendrai
    A l’orée
    Juste derrière cet instant
    Où chaque seconde n’est plus un an

    Je t’attendrai
    Le temps
    Qu’il faut pour oublier
    Qu’il me faudra pour t’oublier

    Je t’attendrai
    Seulement
    le temps pour un battement
    d’aile d’épouser le vent
     
    Tue-moi je veux être libre
    Passer au-dessus des cimes
    Enterrer ton ombre au fil
    Du soleil qui résiste

    Tue-moi libère-moi
    Plutôt le néant que sans toi
    Je veux pas aller plus loin
    Si plus loin t’y es pas

    Dis-moi que tu ne veux plus
    Dis-le moi que tu ne me veux pas

    Tue-moi je veux être libre
    Passer au-dessus des cimes
    Enterrer ton ombre au fil
    Du soleil qui résiste

    Tue-moi libère-moi
    Plutôt hors du temps qu’hors de toi
    Je veux pas aller plus haut
    Si plus haut c’est pas toi

    Dis-moi que tu ne veux plus
    Dis-le moi que tu ne me veux pas

    Tiens-moi la chaleur                C’était au matin
    Donne-moi le sein                   Dans la moiteur
    Sur moi ton odeur                   Donnée pour deux heures
    Donne les coups de rein           Et partie l’air de rien


    © MAUNOIR 2016

  • 03:20 Lyrics
    Cette Lady-Là

    Cette lady-là
    Paroles: Maunoir Musique: Naiche Barbaglia et Maunoir

    Haut de soie bas nylon
    Chapeau melon

    Sûre de soi sans talons
    Noeud pap' à la Delon

    Talisker y a pas d'heure
    Et puis Caol Ila

    Regarde-la
    Guérillera glam
    Elle a pas peur
    D'aller au corps à coeur

    Reine des salons
    Elle met tous les rois mat
    Ca en dit long
    Comme les garçons la regardent

    Regards en lame
    Sous ses cils lance-flammes
    Ca en dit long
    Son oeil sur les garçons

    Reine de Saba
    Elle met tous les rois mat
    Ca en dit long
    Comme les garçons la matent

    Regards en lame
    Sous ses cils lance-flammes
    Ca en dit long
    Son oeil sur les garçons

    Reine des salons
    Elle met tous les rois mat
    Ca en dit long
    Comme les garçons la matent

    Regards en lame
    Sous ses cils lance-flammes
    Ça en dit long
    Son oeil sur les garçons

    Ca en dit long

    Ca en dit long

    Cette lady-là
    Haut de soie bas nylon
    C'est la diva            
    Dandy chapeau melon

    Cette lady-là
    Cheveux de jais mi-longs
    Ça en dit long
    Son regard sur les garçons

    Ça en dit long
    Son regard sur les garçons

    Ça en dit long
    Son regard sur les garçons

    Reine de Saba

    © MAUNOIR 2016

  • 03:30 Lyrics
    Musique Pour Blottir

    Musique pour blottir
    Paroles et musique: Maunoir

    Musique pour blottir
    Une nuit à cueillir
    Musique pour tenir
    Musique pour te dire

    Serre-moi fort
    Quand tout tourne
    Autour de nous si fort


    Serre-moi fort
    Quand tout tourne
    Autour de nous si fort

    Musique pour blottir
    Une nuit à cueillir
    Musique pour tenir
    Musique pour te dire

    Serre-moi fort
    Quand tout tourne
    Autour de nous si fort

    Serre-moi fort
    Quand tout tourne
    Autour de nous si fort

     

    © MAUNOIR 2016

  • 04:49 Lyrics
    Si L'On Se Serre

    Si l’on se serre
    Paroles et musique: Maunoir

    Si je t’emmène
    Dans le creux du jour
    Aux quatre vents
    Tout en haut des tours
    Est-ce que tu
    Est-ce que tu viendras

    Si le temps même
    Nous joue des tours
    Si le soleil
    Meurt un beau jour
    Est-ce que l’on
    Survivra

    Mais si des gens s’aiment
    Tout près de nous et tout autour
    Si l’on se serre un peu à peine
    Si après eux vient notre tour

    Si les quand même
    Pile ou face jour le jour
    Si l’on se sème
    Dans les carrefours
    Est-ce l’on
    Se retrouvera

    Si l’ombre a tort
    Si les nombres d’or
    Font l’offrande de l’oubli
    Si l’oubli c’est la mort
    Est-ce que l’on
    Sera plus fort

    Mais si les gens s’aiment
    Tout près de nous et tout autour
    Si l’on se serre un peu à peine
    Pour qu’après eux vienne notre tour

    Quand j’écoute battre nos coeurs
    Je sais je sens c’est le même sang
    Des larmes chaudes de nos sueurs
    Je vois naître comme notre enfant

    Je veux cesser
    La lutte contre moi-même
    Si l’on peut s’aimer
    Un peu à peine


    © MAUNOIR 2016